Communiqué de presse (01/09/2022)

L’Ardéche Run 2022 : c’est parti !

La cinquième édition de l’Ardèche Run aura lieu le 25 septembre prochain entre Aubenas et Antraigues. Alors que les inscriptions viennent tout juste de se cloturer, l’équipe organisatrice est totalement mobilisée pour préparer l’événement, qui attire des coureurs de toute la France.

Près de 1 200 participants

Les organisateurs craignaient des chiffres en forte baisse année difficile pour plusieurs raisons : baisse de la fréquentation de toutes les courses en 2022, été caniculaire qui a rendu l’entrainement très compliqué, contexte économique défavorable…
Mais les runners et runneuses ont répondu présent, en s’inscrivant massivement aux différentes épreuves proposées (semi-marathon, relais ou randonnée).

Bien que récent (cinquième édition seulement), l’Ardèche Run est déjà une référence dans les événements running de la région.
On compte d’ailleurs 2/3 de non ardéchois dans les participants, venant parfois de très loin (Alsace, Belgique, Italie, Bretagne, Pays de Galle…)

Il n’est plus possible de s’inscrire à l’événement, qui comme chaque année clôture ses inscriptions le 31 août à minuit. Sauf pour la randonnée qui reste ouverte jusqu’au 18 septembre.

L’organisation recherche encore des bénévoles

Assurer le bon déroulement et la qualité d’un tel événement demande beaucoup de monde.
Les organisateurs estiment qu’il faut idéalement 150 bénévoles le jour de la course pour que tout se passe bien.
Une trentaine de postes de bénévoles restent à pourvoir. Pour rejoindre l’équipe, il suffit de s’inscrire en quelques clics sur le site de la course (www.ardeche-run.com/devenir-benevole)

Marina Geray, co-organisatrice : « Rejoindre cette organisation, même pour quelques heures, est franchement une chouette expérience. Au delà des missions d’organisation qui doivent être prises au sérieux, c’est l’occasion de passer un bon moment, de rencontrer des gens très sympathiques et de vivre l’événement aux toutes premières loges »

On peut encore s’inscrire à la randonnée

C’est une façon de vivre pleinement l’ambiance de l’Ardèche Run, mais sans courir ; la randonnée part d’Antraigues et fait une boucle qui croise les coureurs au sommet de la cote du Volcan de Craux, principale difficulté du semi-marathon. La boucle de 7 km est accessible au plus grand nombre. Et l’inscription donne droit à un délicieux casse-croûte paysan préparé par la ferme du château de Craux.

La randonnée part dimanche 25 septembre d’Antraigues à 9h45 Précise.
L’inscription se fait en ligne sur le site de l’Ardèche Run.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 septembre à minuit.

Une nouveauté : le challenge Entreprises

Les organisateurs ont eu l’idée de faire du semi-marathon le lieu d’affrontement (amical) des entreprises de Drôme-Ardèche, qui pouvaient créer des équipes de coureurs et participer au Challenge Entreprises.

Une grosse dizaine d’entreprises ont joué le jeu et prennent part à la compétition.
L’équipe vainqueur sera celle dont les coureurs ont le meilleur classement dans leur catégorie par rapport au nombre de concurrents dans la catégorie.  Un trophée sera spécialement réalisé pour l’entreprise la mieux classée , puis remis dans les locaux de l’entreprise courant octobre.

Des spectateurs attendus nombreux sur le bord de la route

C’est une des particularités de l’Ardèche Run : l’ambiance sur le bord de la route.
Les habitants du secteur sont attendus nombreux pour faire du bruit, beaucoup de bruit, au passage des coureurs.

Emilie Bertrand, co-organisatrice : « c’est toujours impressionnant de voir à quel point le public est au rendez-vous pour encourager. Certains sortent des instruments de musique, d’autres tapent sur des casseroles. Les coureurs adorent et c’est ce qui rend la course unique. « 

Avant le passage des coureurs, l’organisation distribue des gadgets d’ambiance aux enfants et adultes, pour garantir une atmosphère électrique au passage des concurrents. L’Ardèche Run étant un des semi-marathons les plus difficiles de France, les encouragement sont loin d’être inutiles.
Pour profiter au mieux de l’ambiance de la course, le site internet de l’organisation donne des conseils aux spectateurs.

A noter qu’en plus du public nombreux, l’organisation prévit aussi des animations musicales sur le parcours, dont une nouveauté qui va faire sensation au kilomètre 10. Mais l’organisation préfère garder la surprise.

Un bel événement qui tient à l’implication de quelques personnes

L’organisation est 100% bénévole malgré l’envergure qu’a pris l’événement en très peu de temps.

Stéphane Tripot , créateur de l’Ardèche Run et directeur de course : « On pourrait résumer les choses en disant qu’un tel événement existe grâce à l’envie de quelques personnes :
– une poignée de gens qui veulent bien passer soirées et week-ends à préparer la course dans ses moindres détails.
– des partenaires (publics ou privés) qui ont envie de soutenir un bel événement sur leur territoire.
– des bénévoles qui se lèvent tôt un dimanche matin pour assurer le bon déroulement de l’événement.
C’est difficile d’organiser l’Ardèche Run : difficile d’équilibrer le budget, difficile de trouver assez de temps libre pendant les mois qui précèdent, difficile d’être en forme le jour J… Mais la satisfaction des concurrents et des partenaires est une sacrée belle récompense. Depuis le début de l’aventure les retours sont dithyrambiques et on va tout faire pour que ça continue, même si notre quota de sommeil en prend un coup « 

Contacter l’organisation

Stéphane TRIPOT : 06 95 50 20 21  /  ardeche.run[arobase]gmail

Accéder à la photothèque (réservé à la presse)